Skip to main content

*Nouveau* Collectez des pre-saves dès le premier jour avec Artist Hub Pro💚

Artist Hub
iMusician logo
Tous les articles du blog

Comment les musiciens peuvent utiliser au mieux les données

Partager cet article sur
Equalizer1600

Les données peuvent aider les artistes à organiser des concerts, agrandir leur communauté de fans, faire plus de ventes et répondre aux attentes des personnes qui aiment ce qu’ils font. Mais où les trouver ? Et comment peuvent-elles être utilisées pour donner un coup de pouce à votre carrière ? Il existe énormément d’outils en ligne, pour la plupart gratuits: vous devez juste savoir où les trouver et comment comprendre les chiffres qu’ils vous fournissent.

Où les trouver?

Spotify a lancé son tableau de bord Fan Insights l’année dernière. Il est encore en version béta, mais les artistes et les managers peuvent demander un accès anticipé ici. Son utilisation est gratuite (et le sera encore à l’avenir) et permet de connaitre le nombre d'auditeurs mensuels et quotidiens, les fans qui écoutent le plus la musique d’un artiste, la façon dont les gens écoutent la musique (par exemple avec des playlists, des radios, une collection musicale personnelle ou la page d’un artiste), d’où les auditeurs viennent (cela permet de savoir s’ils sont redirigés vers Spotify depuis un lien sur un site), le sexe et les tranches d’âge, quels autres artistes ils ont écouté et quels morceaux ils préfèrent.

Pour les utilisateurs partenaires de SoundCloud (ceux qui ne payent pas), seules les statistiques de base – nombre de lectures, de partages, de commentaires et de téléchargements – sont disponibles. Inscrivez-vous au mode Pro pour 3,99 £ et vous obtiendrez des stats complètes sur vos superfans, et les lectures par ville et par pays. Le plan Pro Unlimited à 8 £ fournit des chiffres les plus détaillés, y compris les lectures par ville, page SoundCloud, appli et site. YouTube est une autre plateforme disposant d’un tableau de bord gratuit, dont toutes les informations sont disponibles ici. Next Big Sound, quant à lui, fournit un aperçu des statistiques en récupérant des données provenant de différentes sources, comme le font Cyfe et Google Analytics.

Comment utiliser ces données ?

Lorsque vous travaillez avec des données, il est vital de définir ce que vous voulez en tirer avant de commencer. Vous-vous avoir plus de fans ? Vendre plus d’albums, de tickets ou avoir plus de lectures en streaming ? Trouver dans quelles villes organiser votre prochaine tournée ? Quel morceau de votre album est le plus populaire ? Ou sur quelles plateformes vous devez concentrer vos efforts ? Si par exemple vous souhaitez élargir votre portée, vous devez examiner les endroits où vous n’êtes pas populaire. Vous avez beaucoup de lectures sur SoundCloud mais peu de présence sur Spotify ? Il est temps de vérifier que votre page d’artiste est à jour, de rechercher des opportunités de playlist et vous assurer que vous attirez des fans depuis Twitter, Facebook ou votre site.

Récupérer les données par le biais de publicités, qui peuvent vous indiquer si les fans sont plutôt intéressés par les albums au format physique ou digital, donne une idée à l’artiste de la façon dont sa fanbase aime consommer, ce qui est très utile pour savoir combien d’argent/d’effort doit être impliqué pour diriger les fans vers un format en particulier. Il est complètement inutile de dépenser beaucoup d’argent pour faire des albums physiques si vos fans écoutent majoritairement votre musique en streaming. De la même manière, si la plus grande partie de votre public préfère un album physique, ne pas le mettre tout de suite sur les services de streaming peut aider à augmenter vos ventes physiques.

Connaitre la tranche d’âge et le sexe des fans peut aider pour les décisions en rapport avec le merchandising, comme imprimer la bonne quantité de t-shirts pour hommes et pour femmes. Et savoir dans quelles playlists les titres apparaissent permet à un artiste de construire une relation avec le curateur pour augmenter ses chances qu’une autre chanson soit ajoutée dans le futur, mais permet aussi de savoir quelles sont les playlists les plus lues (il ne s’agit pas nécessairement de celles ayant le plus d’abonnés).

En ce qui concerne les tournées, vous remarquez un pic dans les ventes/lectures ou les recherches Shazam dans une ville spécifique ? Si c’est le cas, tirez parti de votre popularité et organisez un concert dans cette ville, ou, assurez-vous au moins de vous y rendre lors de votre prochaine tournée (qui peut être planifiée de la même manière). Et à l’opposé, s’il y a un endroit où un artiste avec un nouvel album à venir n’est pas populaire, il peut essayer de renverser la situation en s’assurant d’être présent sur les réseaux sociaux ou musicaux qui marchent là-bas, de parler avec les médias locaux et peut-être de faire la première partie du concert d’un groupe célèbre sur place.

Précautions :

Bien que les données puissent vraiment être un plus, il est important de se rappeler qu’elles n’aideront pas à créer la connexion entre l’artiste et ses fans. Il y a peu de de temps, The 1975 a atteint la 1ère place des classements aux États-Unis et au Royaume-Uni avec leur dernier album et, même si les données vont probablement aider pour leurs tournées, les décision de distribution de l’album, le marketing et la direction promotionnelle, il y a fort à parier que leurs fans, avec lesquels ils ont passé des années à construire une relation de proximité, ont été la fondation de ce succès.

Partager cet article sur
Newsletter iMusician

Suivez l'actualité

Recevez les dernières nouvelles, conseils et astuces en matière de business de la musique. Tout ce dont vous avez besoin pour développer votre carrière musicale arrive directement dans votre boîte email.

Loading...