Skip to main content

*NOUVEAU* La façon la plus facile de distribuer votre musique 🎵

Faites Vous Entendre Dès Maintenant !
iMusician logo
Toutes les inspirations

030esar0303 : Comment créer une chaîne YouTube à succès

Partager cet article sur
030esar0303 créer chaîne YouTube à succès

Lucas est DJ sous le nom de « Lucas Eb », gérant d'un label, responsable des relations publiques chez iMusician, et fier propriétaire de sa propre chaîne YouTube, 030esar0303, où il présente les derniers titres de la scène électronique. 030esar0303 compte aujourd'hui plus de cinquante mille abonné·e·s, il n'est donc pas surprenant que nous soyons allés frapper à sa porte pour lui poser quelques questions sur la curation musicale, le pitching, et la stratégie de sa propre chaîne YouTube, afin d'aider les musicien·ne·s indépendant·e·s comme vous à construire leur carrière sur la plateforme.

Bonjour Lucas ! Merci de prendre le temps de partager ton histoire et tes conseils sur la création d'une chaîne YouTube à succès avec nous et nos lecteur·trice·s. La première question qui m'est venue à l'esprit - et que je suis sûr que beaucoup de gens se posent aussi - c'est pourquoi tu as choisi le nom 030esar0303 ?

En effet, c'est un nom super bizarre ! L'origine du nom « ESAR » a quelque chose à voir avec mon passé de graffeur. Les chiffres « 030 » au début et à la fin sont l'indicatif du téléphone de Berlin et font référence à la ville où je suis né et où j'ai grandi. Le « 3 » à la fin du nom de la chaîne a simplement été ajouté parce que c'est déjà ma troisième chaîne YouTube. Les deux chaînes précédentes ont été interdites par YouTube.

Tu as lancé ta chaîne en novembre 2011. Aujourd'hui, tu as plus de 900 vidéos téléchargées. Comment tout cela a-t-il commencé ?


Tout a commencé par le téléchargement de vinyles extraits de ma collection personnelle de disques. Je m'amusais (et m'amuse toujours) à chercher de nouveaux disques. Dès que je trouvais quelque chose d'intéressant, je le mettais en ligne sur ma chaîne et j'ajoutais simplement les pochettes des disques en tant qu'image statique. Je n'avais aucune autorisation, licence ou approbation des détenteurs des droits d'auteur, ce qui était plutôt naïf quand j'y repense, mais c'était ce que nous faisions à l'époque où Spotify n'existait pas encore vraiment. Au bout d'un moment, surtout avec le nombre croissant d'abonné·e·s, la plupart des artistes ont commencé à considérer ma chaîne comme un outil de marketing gratuit et m'ont laissé faire. Au début surtout, certains artistes se sont plaints, bien sûr, et c'est à ce moment-là que j'ai perdu mes deux chaînes précédentes en raison d'atteintes aux droits d'auteur.

Aujourd'hui, la plupart de mes téléchargements sont des « premières » officielles que je publie également sur ma page SoundCloud. Pour ces mises en ligne, les labels et les artistes me contactent à des fins promotionnelles afin de figurer sur ma chaîne avant leur date de sortie réelle.

Comment choisis-tu le contenu que tu présentes sur ta chaîne ? Est-ce juste un goût personnel, est-ce que tu prends tout ce que tu aimes ou y a-t-il un genre spécifique sur lequel tu te concentres sur ta chaîne ?

030esar0303 youtube channel screenshot

Chaîne YouTube 030esar0303

La chose qui compte le plus est bien sûr mon goût personnel. Je ne téléchargerais pas un morceau que je n'aime pas uniquement pour obtenir plus de clics sur ma chaîne.

De la deep house jazzy à base de samples, des breakbeats et de la jungle, aux morceaux de trance progressive et à l'électro - tu peux trouver une grande variété de styles sur ma chaîne, principalement, cependant, dans le domaine de la musique house.

Comment es-tu arrivé aux plus de 50 000 abonné·e·s que tu as aujourd'hui ?

Je suppose qu'il y a quelques personnes qui partagent mes goûts musicaux, haha ! Mais je suis très émue quand je pense à ces chiffres.

Une autre raison de ce succès est que certaines de mes vidéos ont été beaucoup poussées par l'algorithme, je pense, et c'est pourquoi plus de gens sont tombés sur la chaîne et se sont abonné·e·s. Plus tes vidéos sont vues, plus il y a de chances que les gens s'abonnent à ta chaîne.

En plus de cela, YouTube reste l'une des meilleures plateformes pour trouver de la nouvelle musique à mon avis. Non seulement parce que les morceaux sont régulièrement publiés sur YouTube avant leur date de sortie officielle, mais aussi parce que tu peux y trouver des sorties en vinyle uniquement - des morceaux qui ne seront jamais téléchargés sur des plateformes de streaming comme Spotify ou Apple Music.

Je pense que beaucoup de gens voient cela comme une caractéristique unique de YouTube, et les chaînes qui publient des premières exclusives attirent de plus en plus l'attention.

La vidéo la plus populaire que tu as hébergée est "Unknown Artist - You Got The Funk". La vidéo a 4,8 millions de vues et je dois dire que c'est un air entraînant ! Il ne s'agit plus d'un artiste inconnu, mais d'un morceau de Leo Pol. Quelle est ta relation avec lui ? A-t-il été heureux de voir que son morceau marche aussi bien sur YouTube ?

Il est vrai que l'artiste n'est pas « inconnu », comme indiqué dans le titre de la vidéo. Mais cette stratégie a plutôt bien fonctionné pour Leo Pol, son label Uniile, et aussi pour les performances de la vidéo elle-même. La raison de la montée en flèche du nombre de vues est que les gens s'engageaient beaucoup : Ils discutaient et se demandaient qui pouvait bien être cet artiste mystérieux. Il y a des milliers de commentaires tels que « Uniile est l'artiste ! » et des réponses telles que « Non, Uniile est le label, Leo Pol est l'artiste ! ». Grâce à l'engagement, l'algorithme de YouTube a commencé à recommander la vidéo à un plus grand public et une chose en a entraîné une autre.

Je n'étais pas en contact avec Leo Pol directement mais avec un label qui le représente. De toute évidence, ils étaient heureux de la performance et n'ont cessé de me demander d'ajouter des liens vers des sorties plus récentes dans la description de la vidéo. 4,8 millions de vues, c'est un bon chiffre pour un genre de niche comme celui-là.

Je vois que tu as créé quelques playlists, classées par genre et sous-genres, où tu rassembles des vidéos d'autres chaînes YouTube. Les playlists sont-elles importantes sur YouTube et pour ta chaîne ? À part les premières, quel autre contenu publies-tu sur ta chaîne ?

Oui, les playlists sont très importantes sur YouTube. Je peux voir que de nombreuses vues sur mes vidéos proviennent de lectures de playlists. Donc, lorsque tes vidéos/téléchargements sont ajoutés aux playlists des utilisateur·trice·s, cela peut beaucoup aider.

La principale raison pour laquelle j'ai créé des playlists par genre/sous-genre était pour mon usage personnel. Cependant, je les ai définies comme publiques pour donner à mon public une autre possibilité de découvrir les différents styles de musique qui me passionnent.

En plus de télécharger des premières de morceaux exclusifs sur ma chaîne, j'expérimente aussi différents formats vidéo. Au début de Covid-19 par exemple, j'ai collaboré avec HÖR Berlin où j'ai eu une résidence et quelques showcases. J'ai invité des amis à venir jouer un set. Tout était diffusé en direct sur YouTube et posté sur ma chaîne.

J'ai récemment lancé une catégorie appelée « Selection », où je télécharge des heures de musique sélectionnée personnellement dans des genres spécifiques. Je veux qu'ils soient considérés comme de petits extraits spécifiques à un genre, qui, je l'espère, inspireront les DJ et autres amateur·trice·s de musique. Le premier épisode est un hommage à la musique Jungle, Drum & Bass des années 90 :

Selections 030esar0303

Selections de 030esar0303

Tu diriges également ton propre label CLIFF MUSIC. Comment se passe ce projet ? Peux-tu nous en dire un peu plus à son sujet ?

J'ai lancé le label CLIFF MUSIC avec mon meilleur ami en 2019. Pour moi, c'était une suite logique de lancer un label, car je connais de nombreux artistes grâce à ma chaîne.

Jusqu'à présent, nous avons sorti cinq artistes différents sur deux sorties en vinyle et en digital. Notre objectif est de sortir la musique d'artistes dans le genre de la musique house.

Peux-tu nous donner quelques conseils pour nos artistes et labels indépendants qui veulent créer une chaîne YouTube à succès ?


Il existe de nombreuses façons de créer une chaîne YouTube. Voici quelques conseils que je donnerais :

Essayez de ne pas publier uniquement votre musique sur votre chaîne. Pensez à différentes stratégies de contenu pour atteindre un public plus large autour des personnes qui connaissent déjà votre musique/label.

Il s'agit d'obtenir du temps de visionnage pour vos vidéos (bien sûr, plusieurs autres facteurs jouent également un rôle, tels que l'engagement, les likes, les commentaires, etc.) YouTube reconnaît si les gens restent et « regardent » les vidéos. Par la suite, ils recommandent ces vidéos à un public plus large & à de nouveaux et nouvelles abonné·e·s potentiel·le·s. Pour y parvenir, vous avez évidemment besoin d'une vidéo attrayante !

Essayez et testez différents formats de contenu et regardez comment votre public y réagit. Idées : sessions en studio, questions-réponses avec différents artistes, conférences techniques, streaming en direct, etc.

Lorsque votre public voit que vous publiez du contenu régulièrement, il est plus susceptible de s'abonner à votre chaîne. En outre, l'algorithme aime aussi une certaine régularité dans les activités sur votre chaîne !

Essayez différents créneaux horaires de publication pour vos téléchargements. Est-il préférable de poster votre nouvelle vidéo le lundi soir plutôt que le mardi matin ?

Où vois-tu l'avenir de 030esar0303 ?

Je continue à faire ce que je fais parce que c'est amusant de travailler avec la musique que j'aime. C'est mon principal objectif et il en sera toujours ainsi, avec ou sans chaîne.

Je veux continuer à travailler avec tous ces artistes et labels talentueux, et les soutenir en poussant leurs sorties et leurs carrières.

En plus de ta chaîne YouTube, tu es DJ sous le nom de Lucas Eb. Peux-tu nous en dire un peu plus sur ce projet ?

La musique que je publie sur ma chaîne est aussi en partie celle que je joue en tant que DJ. Assez tôt, j'ai été inspiré par la vie nocturne de Berlin, et un peu plus tard, j'ai commencé à organiser mes propres soirées ouvertes (illégales) et événements de club avec quelques amis de l'école sous le nom de Zosse, où je jouais aussi en tant que DJ. Nous organisons toujours des soirées et je continue aussi à jouer de temps en temps.

Découvrez maintenant Lucas Eb

Partager cet article sur
Suivre cet artiste sur
Newsletter iMusician

Tout ce dont vous avez besoin. Tout en un seul endroit.

Obtenez des conseils sur la façon de réussir en tant qu'artiste, recevez des remises sur la distribution de musique et recevez les dernières nouvelles d'iMusician directement dans votre boîte de réception ! Tout ce dont vous avez besoin pour développer votre carrière musicale.

Loading...