Skip to main content

DURÉE LIMITÉE UNIQUEMENT : Économisez 20% sur nos abonnements ANNUELS 🤑

Profitez-en maintenant
iMusician logo
SPRING SPECIAL
Tous les articles du blog

Comment gagner de l’argent en tant que musicien·ne classique ?

Partager cet article sur
How To Make Money Classical Musician - iMusician

À moins d’avoir un emploi fixe, les musicien·ne·s classiques doivent souvent diversifier leurs sources de revenus afin de pouvoir vivre de leur passion pour la musique. Cet article a pour but d'explorer les différentes possibilités de gagner de l’argent en tant que musicien·ne·s classique, y compris les commissions, les cours de musique ou les services de streaming de musique classique.

Comment gagner sa vie en tant que musicien·ne classique ?

Emploi salarié ou travail en tant qu’indépendant·e dans l'industrie musicale

Le secteur de la musique offre de nombreuses possibilités pour les artistes et les passionné·e·s. En raison de la nature du secteur, les musicien·ne·s peuvent généralement choisir entre le travail salarié, le travail indépendant ou quelque chose d'intermédiaire. Le choix dépend des compétences de l'artiste, de ses besoins, de son accès aux opportunités et de son rapport à la stabilité.

Un emploi fixe a tendance à offrir une plus grande stabilité financière, qui attire les personnes peu enclines à prendre des risques et qui apprécient la stabilité et la routine. Toutefois, compte tenu de l'imprévisibilité du secteur, le salariat ne garantit pas toujours une stabilité sur le long terme.

D'un autre côté, le travail indépendant présente des avantages et des inconvénients. Les freelancers bénéficient généralement d'une plus grande flexibilité, d'une plus grande autonomie en ce qui concerne le montant de leurs honoraires et peuvent rejeter les offres qui ne leur conviennent pas. Parallèlement, leur réussite dépend essentiellement de leurs efforts pour trouver des client·e·s et construire des réseaux. Bien que le travail indépendant ne garantisse pas un revenu stable, il permet d'explorer diverses opportunités pouvant s'avérer rentables à long terme.

Pour contourner les inconvénients du travail en free-lance sans en perdre les avantages, les artistes peuvent chercher un emploi à temps partiel. Ce modèle leur offre une stabilité sans limiter leur accès à d'autres opportunités.

9 conseils pour gagner de l'argent en ligne et hors ligne grâce à la musique classique

1. Les commissions de musique classique

Les musicien·ne·s classiques reçoivent souvent des commandes pour leurs œuvres, ce qui leur permet de gagner de l'argent en composant pour leurs client·e·s. Les client·e·s peuvent être des orchestres, des ensembles, des conservatoires et des théâtres, mais aussi des entreprises du secteur des médias et de divertissement, qui demandent généralement aux musicien·ne·s classiques de composer pour des films, des émissions de télévision ou des publicités.

Le montant qu'un·e musicien·ne peut tirer d'une commission dépend généralement de sa réputation, des clients et du budget, de la durée et de la complexité de l'œuvre, ainsi que du nombre d'instrumentistes impliqué·e·s. Les frais de reproduction de musique ne sont pas inclus dans le tarif et doivent être facturés séparément.

Lorsqu'il s'agit de musique pour le cinéma et la télévision, les artistes doivent prêter attention aux règles de droit d'auteur et à la propriété afin de garantir une rémunération équitable une fois le produit diffusé.

2. Leçons et cours de musique

Les musicien·ne·s classiques expérimenté·e·s peuvent gagner de l’argent en partageant leurs connaissances de la théorie musicale et des instruments avec des personnes désireuses d'apprendre. Les cours de musique peuvent se dérouler dans différents cadres et sous différentes formes et peuvent être proposés en privé, dans des écoles ou des établissements d'enseignement supérieur. Si de nombreux·ses professeur·e·s et étudiant·e·s préfèrent les cours individuels en présentiel, d'autres sont ouvert·e·s aux sessions virtuelles.

Les cours en ligne sont avantageux pour celles et ceux qui ont un emploi du temps chargé ou qui habitent dans des zones excentrées, mais ils ne sont pas toujours aussi accommodants et instructifs que les cours en ligne. L'endroit où un·e musicien·ne classique peut proposer des cours de musique et les personnes à qui ces cours s'adressent dépendent de leur niveau de compétence, de leur expérience professionnelle ou académique et de leur situation géographique.

3. Les services de streaming dédiés à la musique classique

Les musicien·ne·s classiques qui enregistrent leur musique peuvent gagner de l'argent en diffusant leurs œuvres sur des plateformes de streaming. Apple Music Classical, IDAGIO ou Vialma sont particulièrement avantageux pour les musicien·ne·s classiques, car ils sont spécifiquement axés sur ce genre. Les artistes peuvent ainsi toucher directement leur public. Par ailleurs, la diffusion de leur musique sur de grandes plateformes telles que Spotify la rend accessible au grand public.

Vous êtes un·e musicien·ne· classique et vous avez du mal à publier votre musique sur Apple Music Classical, Vialma ou IDAGIO ? Nous pouvons bien sûr vous aider à distribuer vos œuvres en toute simplicité !

Avez-vous besoin de plus d'informations sur la distribution de musique classique ? Découvrez comment distribuer une sortie de genre classique et quelles sont les exigences en matière de formatage dans notre FAQ.

4. Les performances live

La musique classique est souvent appréciée dans le contexte de représentations publiques organisées par des institutions, des orchestres ou des musicien·ne·s passionné·e·s. En plus d'être une source de revenus, les concerts peuvent aider les musicien·ne·s en herbe à élargir leur réseau et à renforcer leur réputation, ce qui leur ouvre de nouvelles portes et de nouveaux moyens de gagner de l'argent.

C'est pourquoi un grand nombre de musicien·nes choisissent de devenir instrumentistes ou chanteur·euse·s. Les musicien·ne·s font généralement partie d'orchestres ou sont engagé·e·s par des salles de spectacle par l'intermédiaire d'agences. Toutefois, il ne faut pas négliger les opportunités plus modestes, telles que les prestations ponctuelles lors de mariages. Ces propositions peuvent être trouvées via les réseaux sociaux ou des plateformes, y compris les groupes Facebook ou les portails d'emploi.

5. Diriger des chorales, des ensembles et d'autres types de collectifs musicaux

Celles et ceux qui souhaitent combiner l'enseignement et les représentations peuvent envisager de lancer leur chorale, leur ensemble ou d'autres formes de groupes et de collectifs. Cette décision leur permettrait d'assumer différents rôles et tâches, telles que l'enseignement, la composition, l'organisation de concerts et les représentations avec les membres. Gérer un groupe seul·e peut s'avérer difficile, c'est pourquoi il peut être plus judicieux de faire équipe avec d'autres artistes.

6. Les chaînes YouTube et médias sociaux

Les musicien·ne·s expérimenté·e·s peuvent contribuer au monde de la musique classique et rendre le genre plus accessible en lançant leurs propres chaînes YouTube, notamment, en publiant des vidéos éducatives sur la théorie musicale et les instruments ou en offrant un aperçu de l'histoire de la musique classique au-delà des grands noms. De cette manière, iels peuvent également gagner de l'argent de manière passive grâce aux publicités sur YouTube. Une fois un niveau de visibilité plus élevé en ligne, iels peuvent essayer d'obtenir des partenariats avec des marques.

7. Enregistrement, mixage et masterisation de la musique classique

Avant qu'une œuvre enregistrée ne soit publiée, elle doit être mixée et masterisée afin de respecter les normes de base de l'industrie. L'approche de la musique classique diffère sensiblement de celle des chansons contemporaines, que nous abordons dans notre article sur la préparation d'un morceau de musique classique en vue de sa publication. Les musicien·ne·s classiques qui comprennent ou souhaitent apprendre le mixage et le mastering peuvent, à un moment donné, commencer à proposer leurs services à d'autres musicien·ne·s. En raison de la complexité du processus, la rémunération peut être assez intéressante.

8. Travailler dans l'industrie en tant que décisionnaire ou organisateur·rice (institutions, etc.)

Parce que la musique reste un secteur très compétitif et exigeant, les artistes ne parviennent pas toujours à joindre les deux bouts. Par conséquent, beaucoup finissent par devoir occuper un emploi "normal", du moins pendant un certain temps. La pilule peut être dure à avaler, mais il n'y a aucune raison de s'inquiéter ! Avoir une approche stratégique peut aider les musicien·ne·s à poursuivre leur carrière et parfois même à la dynamiser. L'une de ces approches peut consister à postuler à des emplois (freelance) dans le secteur de la musique classique qui ne sont pas directement liés à la création ou à l'interprétation de musique.

Parmi les options les plus courantes, citons l'écriture pour des blogs et des magazines, l'implication dans des labels, l'organisation de concerts ou le travail pour des institutions visant à encourager et à cultiver la musique classique. Ces emplois peuvent être bénéfiques, car ils permettent aux artistes d'élargir leurs réseaux, de se familiariser avec d'autres aspects de l'industrie et de découvrir de nouvelles opportunités créatives.

9. Subventions, financements, donations et récompenses

Demander des bourses et d'autres formes de financement ou encore participer à des concours n'est pas forcément une source de revenus durable et permanente pour les musicien·ne·s classiques. Cependant, ça peut être judicieux d'étudier ces possibilités.

S'adresser à des institutions pour obtenir un financement peut être un processus compliqué, c'est pourquoi nous avons résumé les informations les plus essentielles dans notre article sur la manière d'obtenir un financement pour votre musique. En outre, les artistes peuvent envisager de lancer une cagnotte GoFundMe et d'inviter leurs auditeur·rice·s à faire un don pour les soutenir dans leur carrière. Parfois, même de petits dons peuvent être utiles.

Prêt à diffuser votre musique?

Distribuez votre musique sur le plus grand nombre de plateformes de streaming et de boutiques dans le monde entier.

Commencer maintenant
Share Post:
Partager cet article sur
Newsletter iMusician

Tout ce dont vous avez besoin. Tout en un seul endroit.

Obtenez des conseils sur la façon de réussir en tant qu'artiste, recevez des remises sur la distribution de musique et recevez les dernières nouvelles d'iMusician directement dans votre boîte de réception ! Tout ce dont vous avez besoin pour développer votre carrière musicale.