Skip to main content

Festivités de fin d'année ! économisez jusqu'à 50% 💸

En savoir plus
iMusician logo
Tous les guides

Comment construire votre marque en tant qu'artiste

Construire votre marque en tant qu'artiste

Sortir de la musique aujourd'hui va bien au-delà du format traditionnel consistant à sortir un album sur un grand label et à le faire passer à la radio. En tant que musicien·ne indépendant·e, vous décidez de la date de sortie, de la fréquence, des plateformes, etc. Vous avez également la possibilité d'élaborer un récit sur vos origines et votre identité.

De plus, vos auditeurs ont également plus de contrôle. Plutôt que d'être nourris passivement de musique par les grandes maisons de disques, les consommateurs peuvent rechercher de la nouvelle musique et créer leurs propres playlists en toute simplicité. Mais cela signifie que vous devez activer vos prouesses entrepreneuriales pour vous assurer que votre musique puisse être découverte.

Si, d'un côté, cela est libérateur, d'un autre, DIY (do it yourself) signifie également DIA (do it all). En effet, vous décidez de vous commercialiser comme vous le souhaitez, mais cela signifie également que vous devez faire tout le travail. Et pour apprendre à promouvoir votre musique, une partie de ce dur labeur consiste d'abord à apprendre à construire votre propre marque.

Alors que les labels ou les artistes disposant de gros budgets ont des agences qui développent et gèrent leurs relations presse, vous êtes seul·e. Heureusement, des plateformes comme iMusician savent comment vous aider avec la partie marketing digital afin que vous puissiez concentrer l'essentiel de vos efforts créatifs sur la création musicale.

Vous pouvez voir cela comme un inconvénient, mais c'est en vérité une bonne nouvelle pour vous ! Pourquoi ? Vous n'avez pas besoin de compter sur la diffusion radio pour atteindre votre audience. Au lieu de cela, vous pouvez diffuser votre musique à davantage d'oreilles, dans davantage d'endroits et sur davantage de plateformes. Et vous pouvez le faire sans compromettre vos valeurs, car les gens savent quand vous êtes authentique. Le marketing musical est en effet efficace lorsque vous le faites d'une manière qui reste cohérente avec votre identité et qui préserve votre intégrité artistique.

Pour vous aider à démarrer, nous avons rédigé ce guide sur la façon de trouver votre niche, de créer votre identité artistique et de construire votre marque. Alors, qu'attendez-vous ? Il est temps de vous lancer.

Identifiez votre audience et trouvez votre niche

Construire son image et son audience

Quel est votre genre ?

Avant toute chose, déterminez exactement le type de musique que vous faites et le public que vous essayez d'atteindre.

Votre première étape pourrait consister à définir le type de musique que vous faites. Bien que ce soit cool de défier les genres et de faire votre propre truc, cataloguer votre musique aidera les gens à la trouver et à l'identifier. Il y a tellement de genres et de sous-genres, alors commencez par le plus grand et allez vers le plus petit.

Commencez par déterminer globalement le type de musique que vous faites et, une fois trouvé, réduisez-le au type de musique le plus spécifique. Ou peut-être êtes-vous un·e musicien·ne multigenre, auquel cas, appropriez-vous votre style ! En même temps, vous ne voulez pas essayer de couvrir tous les domaines possibles, alors pensez à ce qui rend votre musique unique ou envisagez de créer votre propre label hybride.

Exercice : créez un nuage de mots

Nuage de mots genres Rock Alternative Rap

Si vous ne parvenez pas à classer votre musique, pensez à créer un nuage de mots-clés, avec votre (vos) genre(s) principal(aux) au milieu, en gros et en gras et tous les styles interconnectés que vous pratiquez flottant autour. Cela peut sembler être un simple exercice mental, mais il vous sera plus tard utile comme outil de référence pour vous aider à déterminer qui sont vos fans.

C'est pourquoi, une fois que vous avez identifié votre son, il est temps de passer à votre public cible. Cela signifie faire des recherches sur la musique qu'ils écoutent et découvrir comment ils la trouvent.

Quel est votre public cible ?

Vous n'êtes pas sûr·e de votre public cible ? Commencez à chercher de la musique qui ressemble à ce que vous faites. Abonnez-vous à des newsletters, ajoutez des sites web proposant des chroniques à vos favoris et rejoignez des forums où les gens en parlent. S'il existe des magazines ou des sites web qui partagent de la nouvelle musique, découvrez ce qu'ils recherchent, comment ils obtiennent de la musique et si vous pouvez correspondre à leurs critères démographiques.

En même temps, soyez réaliste et restez pertinent·e. Vous ne pouvez pas couvrir toutes les bases et vous ne devriez pas le vouloir. Une personne vivant en Amérique du Sud ne sera pas intéressée par les prochains concerts d'une tournée au Japon, tout comme la promotion de votre nouvel album de hip-hop n'aura aucun sens dans un magazine consacré au punk rock.

Si vous sortez de la musique depuis un certain temps et que vous savez déjà qui sont vos fans et où les trouver, il est temps de creuser davantage. Découvrez les outils d'analyse à votre disposition et utilisez-les. Ils peuvent tout vous dire, des données démographiques et la localisation de vos auditeurs jusqu'au nombre d'abonné·e·s, de favoris, de streams et de sauvegardes, en passant par les mentions sur le web et les réseaux sociaux. Utilisez ces informations pour mieux comprendre les personnes qui écoutent votre musique et allez à leur rencontre en vous engageant avec elles dans les endroits qu'elles fréquentent.

Le type de données que vous pouvez découvrir varie d'une plateforme à l'autre et peut vous renseigner sur les termes de recherche et les canaux qui ont permis à vos fans de découvrir votre musique. Si vous avez déjà de la musique sur Spotify et Deezer, vous pouvez accéder à leurs outils d'analyse pour découvrir tout ce que vous avez besoin de savoir. Apprendre à connaître vos données, c’est apprendre à connaître vos fans.

Image de marque Spotify Analytics

Une fois que vous avez déterminé qui sont vos fans et où ils passent leur temps, concentrez vos efforts sur une connexion significative. Il est inutile de dépenser toute votre énergie à essayer de vous constituer une fanbase alors que vous en avez déjà une qui ne demande qu’à en savoir plus sur vous. Soyez donc attentif·ve à votre public fidèle et engagez-vous avec lui de manière significative. Vous pourriez être surpris·e· de la façon dont les choses se propagent à partir de là. Comme le dit la citation : « Si vous le construisez, ils viendront. »

Créez votre récit et partagez votre histoire

Tout comme les histoires ont une accroche et les nouvelles entreprises ont un argumentaire, déterminez ce qui vous rend unique et allez-y. Il peut s'agir de n'importe quoi, comme la façon dont vous vous êtes lancé·e· dans la musique ou les obstacles que vous avez surmontés pour arriver là où vous en êtes.

Essayez de vous concentrer sur quelque chose qui suscite plus de questions et de curiosité à votre sujet. Et si vous avez déjà écrit et sorti de la musique, pensez à la façon dont elle peut s'intégrer à votre récit. Après tout, vous racontez déjà des histoires à travers vos chansons.

Comment écrire sa biographie

écrire une biographie en tant qu'artiste

Si vous n'avez pas encore de biographie, c'est un bon point de départ. Elle peut non seulement être la pièce maîtresse de votre press kit ou de vos pitchs de relations presse, mais également vous aider à vous voir, vous et votre histoire, sous un jour nouveau. Mais gardez à l'esprit que les gens ne veulent pas tant de faits et de chiffres, mais plus d'une histoire à laquelle ils peuvent s'identifier ou qui les inspire. Pensez à qui, au quoi, quand, où et comment des choses.

Vous pouvez par exemple mentionner l'endroit où vous avez grandi et celui où vous vivez actuellement, ce qui vous a amené à la musique, à quoi ressemble votre musique, les faits marquants de votre carrière et ce qui est prévu pour la suite. Essayez d'être aussi précis·e que possible et n'ayez pas peur d'être un peu excentrique.

Par exemple, le titre « Sign O’ the Times » de Prince était-il la bande originale de votre enfance ? Avez-vous vu Bruce Springsteen en concert et su que vous deviez être comme « The Boss » ? Ou peut-être avez-vous grandi en regardant MTV et VH1 ou en chantant dans la chorale de l'église, ce qui a suscité votre amour de la musique. Quoi qu'il en soit, essayez de trouver l'artiste ou le souvenir musical qui a marqué le moment où vous avez su que la musique était votre destinée et racontez cette histoire.

DLJ artiste français lofi citation

DLJ, artiste français de hip-hop lo-fi, a utilisé sa biographie unique pour expliquer comment il en est arrivé là où il est aujourd'hui. Bien qu'il ait grandi en jouant du piano classique, ses études de musique à l'université lui ont fait découvrir un tout nouveau monde sonore. Comme il le raconte, « J'ai expérimenté plusieurs styles de production, hip hop, synthwave, house. J'ai vraiment accroché au hip hop et au boom bap et j'ai découvert petit à petit le monde du « lo-fi », tous ces morceaux échantillonnés à partir de vinyles, passés par des échantillonneurs comme le SP404 ou produits avec le MPC 2000XL… ». Ce voyage à travers les genres et la fusion de différents sons fait partie de ce qui rend l'histoire de DLJ très spéciale.

Comment écrire un pitch

Ensuite, pensez à aller au-delà de votre biographie et rédigez un pitch. Il s'agit moins de vous, le / la musicien·ne, mais plus de l'art que vous créez. Y a-t-il une certaine esthétique que vous espérez capturer ou une ambiance que vous voulez que les gens associent à votre musique ? Avez-vous un objectif que vous voulez accomplir avec votre musique ?

Peut-être écrivez-vous des chansons philosophiques dont les paroles doivent inciter les gens à réfléchir plus profondément à la société. Ou peut-être que votre objectif est d'aider les gens à prendre la vie moins au sérieux et à s'amuser. Il se peut également que les gens se fassent de fausses idées de vous et que vous souhaitiez rétablir la vérité. Votre pitch d'artiste est votre mission. C'est votre chance de faire savoir au monde entier qui vous êtes et ce que vous faites.

En attendant, si vous avez un single à présenter ou si vous essayez d'attirer l'attention, pensez au-delà de la chanson elle-même et concentrez-vous sur son histoire. Il peut s'agir du processus d'écriture lui-même, de ce qui a inspiré votre chanson, comment vous l'avez composée, avec qui vous avez collaboré et comment vous l'avez enregistrée, ou de ce que la chanson évoque sur le plan lyrique ou émotionnel. Raconte-t-elle une histoire ? Capture-t-elle un moment dans le temps ? Quel état d'esprit espérez-vous évoquer ou quel message voulez-vous faire passer à vos auditeurs ? La façon dont vous présentez une chanson doit indiquer aux éditeurs de playlists pourquoi ils doivent vous prêter attention.

Comment construire votre identité visuelle

Une fois que vous avez établi qui vous êtes, il est temps de commencer à l'aligner sur votre identité visuelle. Il est vrai qu'il ne faut pas juger un livre, ou un album d'ailleurs, à sa couverture. Mais la vérité est que vous avez besoin de quelque chose de visuel pour établir un lien avec des auditeurs potentiels, parce qu'ils vous jugeront sur votre travail artistique.

Ainsi, l'image de marque est importante car elle envoie un signal aux auditeurs sur qui vous êtes et ils établiront des liens ou tireront des conclusions à votre sujet sur la base de votre identité visuelle, souvent même avant la première écoute.

Comment créer un bon design

Réfléchissez donc à la façon dont vous voulez vous présenter au monde. Il ne s'agit pas seulement de déterminer ce qui fait un bon design, mais aussi de savoir quel type de design plaît à votre marché potentiel. Y a-t-il un style artistique qui soit représentatif de la musique que vous faites ? Y a-t-il une palette de couleurs ou un style de police associé à votre genre, ou qui communique d'une manière ou d'une autre quelque chose que vous voulez dire à votre sujet ? Est-il judicieux d'avoir des photos de vous ou de votre groupe, ou l'art doit-il être abstrait ? Réfléchissez si vous voulez réaliser les visuels vous-même, engager un·e photographe ou un·e graphiste, ou combiner les deux.

Envisagez de vous plonger dans des réseaux créatifs comme Behance ou Dribbble, où les designers présentent leur travail. Suivez les comptes Instagram qui exploitent l'esthétique que vous recherchez. C'est particulièrement utile si vous ne savez pas vraiment quelle direction vous voulez prendre. Si vous prenez le temps de parcourir des pages et de vous entourer d'art, vous finirez par tomber sur quelque chose qui vous parle. Et bien sûr, si vous avez envie de faire des recherches sur le terrain, allez chez votre disquaire et feuilletez les vinyles ou regardez les affiches des prochains concerts pour voir si quelque chose attire votre attention ou vous inspire.

Femme lofi avec cassette audio

Souvent, les genres et surtout les sous-genres ont un aspect unique. Par exemple, la tendance lo-fi house aime utiliser des images et des vidéos vintage qui semblent provenir d'une collection familiale. La musique électronique plus expérimentale utilise des images abstraites. Et bien sûr, le look pop classique est photographique et plus grand que nature. Les auditeurs d'un genre qui sont familiers avec son « design » sont attirés par celui-ci et s'identifier à lui est une façon pour eux d’appuyer leur sentiment d’appartenance. Bien entendu, vous pouvez toujours créer votre propre style visuel, mais veillez à ce qu'il soit cohérent et unifié.

Une fois que vous avez défini votre charte graphique, réfléchissez à la manière dont vous pouvez l'appliquer à tous les niveaux afin que tout ce qui soit associé visuellement à votre nom ait un fil conducteur. Votre pochette est importante, mais il faut aussi penser au merchandising (posters, stickers, vêtements) et vous ne pouvez pas non plus négliger la façon dont vous vous présenterez sur les réseaux sociaux. Des outils comme Canva et SparkAdobe peuvent vous aider à créer plusieurs ressources visuelles, à enregistrer des modèles et à utiliser et réutiliser facilement le contenu.

Comment créer un EPK

Vous avez donc votre musique, votre biographie, votre pitch et vos visuels. Prochaine étape : le dossier de presse. Votre dossier de presse, aussi appelé EPK ou press kit, est comme votre CV d'artiste, avec tout ce que les gens ont besoin de savoir sur vous et votre musique. Tout comme un CV classique contient toutes les informations dont les employeurs potentiels ont besoin pour vous embaucher, votre press kit d’artiste permet aux journalistes, aux promoteurs, aux labels, aux superviseurs musicaux et à toute autre personne intéressée de savoir qui vous êtes, ce que vous avez accompli et ce que vous pouvez leur offrir.

Votre EPK doit comprendre votre biographie, votre pitch, des photos, des vidéos, la pochette de votre album, votre dernier single ou quelques chansons de votre album, une sélection de relais presse, des liens vers les réseaux sociaux et des informations de contact. Si vous êtes un·e artiste·e plus établi·e, vous pouvez également inclure un calendrier de vos concerts à venir ou votre fiche technique.

dossier de presse électronique epk

Et bien sûr, le meilleur moyen de partager votre dossier de presse est sur votre site web.

Créez votre site web

La création d'un site web professionnel est un élément important du marketing de contenu. Considérez le site web d'un groupe comme votre maison sur le web ou une sorte de quartier général. Avoir toutes vos informations en un seul endroit facilement accessible est l'une des meilleures choses que vous puissiez faire dans vos efforts marketing. C'est aussi le meilleur endroit où placer votre dossier de presse (EPK) afin qu'il soit facilement accessible.

Créez votre propre Artist Hub

Si un site web vous demande trop de temps, d'argent ou d'efforts, vous pouvez toujours chercher une solution simplifiée. Par exemple, chez iMusician, nous avons créé Artist Hub, un outil promotionnel qui dispose de tout ce dont les fans, les influenceurs et la presse ont besoin pour vous découvrir et en savoir plus sur vous et votre sortie. Toute personne qui visite le site a accès à tout ce qu'elle doit savoir sur vous et où trouver votre musique, le tout, en un seul et même endroit. Et bien sûr, il a été conçu pour s'adapter à tous les appareils.

Vous pouvez également le mettre à jour et le personnaliser en toute simplicité. À chaque sortie, il vous suffit de mettre à jour ce que vous voulez (biographie, photos, liens de streaming, concerts à venir...). Le processus est simple, transparent et vous n'aurez pas à passer du temps à comprendre des choses comme le CSS et le HTML pour avoir une présentation correcte. L'accent est mis sur vous et votre musique et il reste toujours à jour.

Apprenez à connaître les créateurs de sites web

Bien sûr, si vous avez de l'expérience dans la création de sites web et que vous souhaitez passer un peu plus de temps à personnaliser l'apparence et le contenu d'un site, vous pouvez explorer les concepteurs de sites web. Des sites comme Wix, Squarespace, Weebly et WordPress proposent différents niveaux (gratuits ou payants) en fonction du nombre de pages, de l'URL, de l'espace que vous utilisez et plus encore. Ils proposent également une grande variété de modèles que vous pouvez utiliser pour personnaliser facilement l'apparence et la convivialité de votre site.

Les éléments que vous voudrez prendre en compte incluent la possibilité de créer facilement des liens ou d'intégrer de la musique, des flux de médias sociaux, des dates de tournée, une boutique, des informations de contact et tout autre élément auquel vos fans souhaitent accéder sans trop d'efforts ni de clics.

Créez une liste de diffusion (newsletter)

Une autre partie sous-estimée et souvent négligée d’un site web est la liste de diffusion. Bien que les réseaux sociaux offrent un accès direct à vos fans, tout le monde ne voit pas tout et vous êtes souvent en compétition pour attirer l'attention de tous les autres sur une plateforme spécifique. Mais avec une liste de diffusion, vos fans se sont inscrits intentionnellement pour recevoir des nouvelles de vous et il n'y a aucune chance qu'ils manquent cet e-mail dans leur boîte de réception. Et malgré l'omniprésence des réseaux sociaux dans nos vies, l'e-mail reste le meilleur moyen d'atteindre directement vos fans.

Pour créer une liste de diffusion, lancez-vous et faites-en la publicité ! Demandez à vos ami·e·s et à votre famille si vous pouvez les ajouter. Publiez sur d'autres plateformes un message rappelant que vous avez une liste de diffusion, ainsi qu'un lien permettant de s'inscrire facilement. Si vous n'êtes pas certain·e que les gens voudront vous donner leur adresse électronique, donnez-leur une raison, comme l'accès à une vidéo ou à une chanson inédite s'ils s'inscrivent.

Liste de diffusion conseils iMusician

Conseils pour les newsletters :

  • Ce sont vos fans. Ils aiment votre musique. Ne vous sentez pas timide ou gêné·e de leur envoyer un e-mail.
  • Cela dit, personne n'aime le spam. Assurez-vous de ne partager que le contenu que vos fans souhaitent recevoir.
  • Les gens aiment la régularité. Dans cette optique, pensez à une newsletter mensuelle au lieu de simplement envoyer des e-mails chaque fois que vous voulez que vos fans fassent quelque chose.
  • Évidemment, vous voudrez partager avec eux quand vous avez une sortie ou un concert à venir, mais si vous êtes au milieu d'un cycle de création ou d'enregistrement, partagez votre processus ! Qu'est-ce que vous écoutez ? Avez-vous des photos de vos sessions en studio ? Partagez-les !

Optimisez vos ressources

Enfin, maintenant que vous êtes présent·e sur plusieurs plateformes, réutilisez vos ressources sur chacune d'elles. Non seulement cela vous facilite un peu les choses, mais cela crée aussi une cohérence au sein de votre marque. Si les fans voient les mêmes images et graphiques sur toutes vos plateformes, ils finiront par vous associer à la façon dont vous vous présentez. De plus, lorsque les gens sont cohérents dans leur façon de se présenter, cela permet d'instaurer la confiance.

À vos marques, prêts, partez !

Déterminer l'identité de votre marque et la construire est une première étape essentielle pour réussir en tant qu'artiste. C'est parce que les gens sont attirés à la fois par le style et la substance et donc, bien que tout tourne autour de la musique, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas (et ne devez pas) avoir une esthétique forte associée à votre son. En étant cohérent·e dans la façon dont vous vous montrez au monde, vous montrez à votre fanbase que vous êtes authentique.

Si vous avez suivi toutes les étapes ci-dessus, on peut dire que vous êtes sur la bonne voie pour construire votre marque. Mais l'étape suivante est la reconnaissance de la marque. Cela signifie que lorsque les gens verront votre nom, ils sauront qui vous êtes et ce que vous faites. Pour y parvenir, vous devez vous concentrer sur le cœur de tout cela : la musique. Si vous avez tout mis en place et êtes prêt·e à y aller, vous êtes prêt·e pour notre guide « Comment promouvoir votre musique ».

Partager ce guide sur
Newsletter iMusician

Suivez l'actualité

Recevez les dernières nouvelles, conseils et astuces en matière de business de la musique. Tout ce dont vous avez besoin pour développer votre carrière musicale arrive directement dans votre boîte email.

Loading...