Skip to main content

Festivités de fin d'année ! économisez jusqu'à 50% 💸

En savoir plus
iMusician logo
Tous les guides

Jargon de l’Industrie Musicale : Le Glossaire pour Artiste

Jargon industrie musicale

L'industrie musicale peut être complexe. Il peut être difficile de s'y retrouver dans certaines conversations avec les promoteurs de concerts, les maisons d'édition, les labels ou les radios. Dans l’industrie musicale, certains termes se chevauchent et se ressemblent beaucoup, ce qui peut être déroutant. Lorsque vous discutez d'un accord ou que vous signez un contrat, il est important de comprendre tout ce que vous acceptez. Pour vous assurer que tout le monde est sur la même longueur d'onde, nous avons rassemblé un glossaire des termes essentiels de l'industrie musicale que tout artiste indépendant·e doit connaître.

Les agrégateurs de musique aident les artistes et les labels à distribuer leur musique en ligne dans le monde en collectant, traitant et fournissant toutes les informations essentielles dont ont besoin les plateformes de streaming et de téléchargement de musique : fichiers audio, pochette, métadonnées, etc. Les agrégateurs perçoivent également les royalties sur les streams et les téléchargements pour les transférer aux personnes détentrices des droits d'auteur concernés.

Un album est une collection de titres publiés ensemble sur CD, vinyle, cassette ou via une plateforme de streaming. Apple Music considère qu'un album est un disque de plus de sept pistes ou un disque de plus de 30 minutes. Cette définition peut varier en fonction de la plateforme à laquelle vous vous référez.

Plutôt que d'écrire lui-même la musique, un arrangeur ou une arrangeuse prend un morceau de musique et l'arrange en fonction des besoins des interprètes, du producteur, du chef d'orchestre ou du compositeur.

Un Artist ID est un identifiant unique pour la page d'un artiste sur les différentes grandes plateformes musicales (malheureusement, chaque service a son propre Artist ID). Voici comment trouver un Artist ID sur Spotify, Apple Music et Deezer.

Artist ID Spotify

Si vous accédez à Spotify via votre navigateur, vous trouverez votre identifiant d'artiste aussi appelé URI Spotify via l'URL de votre page d'artiste. Vous verrez un code alphanumérique après la partie https://open.spotify.com/artis... de l'URL - c'est votre numéro d'artiste. Si vous utilisez l'application, copiez l'URI de l'artiste - en cliquant sur les trois points à côté du nom de l'artiste tout en appuyant sur CTRL - et le code qui suit spotify:artist : est votre URI Spotify.

Artist ID Apple Music

Apple Music fonctionne de manière similaire. Via le navigateur web, l'Artist ID se trouve après le nom de l'artiste, à la fin de l'URL. Dans l'application, il vous suffit de copier le lien de l'artiste. Vous obtiendrez ainsi le même URL que dans le navigateur Web. L'identifiant de l'artiste est constitué des caractères numériques figurant dans le lien.

Artist ID Deezer

Copiez l'URL de la page de l'artiste et vous verrez l'identifiant de l'artiste caché à l'intérieur. Il suffit de supprimer le point d'interrogation ( ?) et tout ce qui le suit. Vous obtiendrez alors une URL plus courte. Le code numérique qui suit “artist/” est l'identifiant de l'artiste.

Si vous invitez un·e autre artiste à collaborer avec vous sur une chanson, il est probable qu'il ou elle demande à être crédité·e. Cela signifie que son nom accompagnera le vôtre sur la liste des titres, par exemple SZA feat. Travis Scott. Ce terme peut également être stylisé comme ft. ou featuring. Un featuring signifie que l'autre artiste joue un rôle important dans la production ou l'interprétation d'une chanson.

Souvent appelé A&R, Artistes et Répertoire désigne l'équipe d'un label en charge de repérer les talents et de contribuer au développement des artistes. Ils assurent la liaison entre les artistes et le label ou l'éditeur.

Un auteur-compositeur est une personne qui aide à créer une chanson comportant une mélodie et des paroles. Si vous voulez savoir en quoi un auteur de chansons diffère d'un compositeur, découvrez-le plus haut dans ce guide.

Toute personne souhaitant utiliser un morceau de musique dans le cadre d'un projet audio ou visuel doit obtenir des droits musicaux. Il existe deux principaux types de droits que vous devrez obtenir dans cette situation : les droits de l'auteur-compositeur sur la chanson et les droits sur l'enregistrement. Une licence de droit d'auteur ou de synchronisation s'occupera des droits de l'auteur-compositeur ; une licence maîtresse couvrira les droits d'enregistrement. Les maisons de disques vendent généralement des licences principales, et les sociétés d'édition musicale vendent souvent des licences pour les droits d'auteur ou de synchronisation.

Les MP3 et les WAV sont des formats de fichiers numériques. Les WAV peuvent stocker plus d'informations que les MP3. Le débit binaire ou bit rate est le terme utilisé pour décrire la quantité de données transférées dans l'audio. Plus le débit binaire est élevé, plus la qualité audio est généralement bonne. Vous pouvez avoir un enregistrement d'une qualité exceptionnelle, mais si vous le lisez à un faible débit binaire, le son sera toujours mauvais. Les plateformes de streaming exigent un certain débit binaire pour y soumettre vos pistes.

Lorsqu'une collection de chansons ou de compositions est sortie, elle est compilée dans un catalogue musical. Les artistes peuvent vendre leurs catalogues musicaux s'ils le souhaitent. Le propriétaire est celui qui détient les droits d'auteur sur les morceaux catalogués. Un numéro de catalogue est un numéro d'identification attribué à une sortie musicale par une maison de disques. Les labels ajoutent souvent leur propre identifiant aux numéros de catalogue pour les rendre uniques. Si iMusician sortait un album, nous pourrions lui donner le numéro de catalogue IMD-OO1-LP. Les numéros de catalogue sont définis par le label, il n'y a pas de règles qui régissent la composition d'un numéro de catalogue.

Un code-barres, aussi appelé code UPC ou code EAN est un code unique attribué à un produit tel qu'un single, un EP ou un album. Les codes-barres ne sont pas ajoutés aux pistes individuelles.

Il s'agit d'un code qui identifie de manière unique et permanente une piste enregistrée. Il s'agit d'un aspect très important pour déterminer les détenteurs corrects des droits sur les enregistrements. L'existence d'une norme internationale permet de déterminer facilement qui détient les droits sur les enregistrements lorsqu'ils sont utilisés dans différents formats, canaux de distribution ou produits. Un ISRC comporte 12 caractères alphanumériques après le préfixe de quatre caractères ISRC. L’ISRC recueille également toutes les informations sur les streams et les téléchargements d'une chanson, y compris les données et les analyses. Si une chanson est publiée deux fois - sur un single et un album, par exemple - cette chanson doit avoir le même ISRC sur les deux versions pour être comptée comme une seule piste par les fournisseurs de services numériques.

L'ISWC remplit un rôle très similaire à celui de l'ISRC, mais au lieu d'identifier les enregistrements, l'ISWC identifie les compositions. Une composition peut être associée à plusieurs numéros ISRC s'il existe plusieurs enregistrements de cette chanson particulière.

Si vous voulez faire passer un message à la presse, vous aurez besoin d'un communiqué de presse. Si vous faites une annonce importante concernant un nouvel album, une tournée ou une collaboration, un communiqué de presse peut être très utile. Il s'agit d'un document simple qui donne à la personne tout ce qu'il doit savoir sur votre annonce. Incluez toutes les informations essentielles, ainsi que les liens importants. Veillez à raconter l'histoire qui se cache derrière votre annonce, de manière à ce que les journalistes soient plus susceptibles d'en parler.

Un compositeur ou une compositrice crée de la musique sans paroles. Toute personne qui contribue à l'écriture de la partition ou de la mélodie d'une chanson est considérée comme tel·le.

Si le contenu ou les paroles de votre musique contiennent un langage explicite ou discriminatoire, des références au sexe, à la violence ou aux abus physiques et mentaux, votre sortie sera considérée comme ayant un contenu explicite. Si vous soumettez des titres explicites à iMusician, veillez à marquer les titres ou l'ensemble de votre album comme explicites. Certaines plateformes musicales peuvent masquer votre album dans leurs magasins si le contenu n'est pas marqué en conséquence.

Les plateformes de musique numérique demandent généralement les références de l'interprète, des artistes et du remixer lorsqu'elles soumettent de la musique, mais il est également obligatoire d'inclure les noms des compositeurs, compositrices et parolier·e·s impliqué·e·s dans la musique que vous créez.

Il n'est pas toujours nécessaire d'indiquer le nom de chacun·e, mais certaines plateformes de musique numérique demandent désormais ces détails afin que les personnes concernées puissent être créditées et que leur travail soit correctement attribué.

N'oubliez pas : utilisez toujours le nom civil complet afin que les personnes puissent percevoir leur part des redevances auprès des sociétés de gestion collective.

Une feuille de montage garde la trace de toute la musique utilisée dans une émission de télévision ou un film. Elle liste les plus petits détails tels que le titre, les personnes ayant contribué, le temps de diffusion, la façon dont la musique a été utilisée, et bien plus encore. Si un titre est utilisé plusieurs fois ou comme thème, toutes les parties concernées doivent également figurer sur la cue afin que les paiements soient correctement effectués.

Un curateur ou une curatrice de musique est similaire à un·e DJ à certains égards. Les curateurs et curatrices de musique doivent avoir une passion et des connaissances pour la musique qui couvre un large éventail de styles et de genres. Ces personnes établissent des playlists et sélectionnent des morceaux pour les marques, les publicités et les espaces de vente. Il ne s'agit pas seulement de comprendre la musique, mais aussi de créer une expérience ou une atmosphère.

Il s'agit de la date que vous avez fixée pour la mise en ligne de votre sortie sur les différentes plateformes. Si vous sortez un nouveau single, nous vous recommandons de programmer sa sortie au moins 4 semaines à l'avance. Vous aurez ainsi le temps de mettre en place un plan de promotion solide pour maximiser l'exposition de votre titre. Pour en savoir plus sur l'élaboration d'un plan de promotion.

La date à laquelle une sortie a été mise à la disposition du public est la date de sortie originale. Il peut s'agir d'une sortie physique ou numérique.

La distribution digitale est la livraison de tout contenu numérique. Cela peut être n'importe quoi, de l'audio aux jeux vidéo, ou des images aux logiciels. Dans l'industrie de la musique, la majorité de la distribution numérique consiste à soumettre de la musique aux plateformes de streaming et aux magasins numériques. iMusician est un distributeur de musique numérique, mais nous offrons également une gamme d'autres services. Du mastering en ligne, des outils de promotion de la musique, la monétisation de YouTube, et plus encore.

La personne qui détient le droit d'auteur d'une composition musicale ou d'un enregistrement sonore en a la propriété juridique. Cette propriété confère au titulaire du droit d'auteur les droits exclusifs de redistribuer et de reproduire l'œuvre. Elle lui confère également les droits de licence lui permettant de percevoir des royalties sur la musique. Il existe de nombreux types de droits d'auteur différents. Continuez à lire pour en savoir plus.

En termes simples, les droits d'exécution vous permettent d'interpréter de la musique en public. Si une chanson est interprétée en direct dans un espace public, tel qu'un concert ou une boîte de nuit, elle tombe sous le coup de la loi sur le droit d'auteur et de l'argent sera dû au compositeur, au parolier et à l'éditeur. Les retransmissions télévisées et radiophoniques de spectacles en direct entrent également dans cette catégorie.

Les royalties ou droits de reproduction mécanique sont perçues chaque fois qu'une composition musicale est reproduite physiquement ou numériquement. Il peut s'agir d'un format physique (CD, cassette ou vinyle) ou d'un format numérique (streaming ou téléchargement). Le nom provient du passé de l'industrie musicale. Si un label voulait sortir de la musique, il devait la reproduire mécaniquement en l'imprimant sur du vinyle.

Il s'agit d'un terme qui peut prêter à confusion. Les droits voisins sont des redevances d'exécution publique dues au titulaire du droit d'auteur sur l'enregistrement sonore ou droit phonographique. Chaque chanson possède deux grands types de droits d'auteur : un pour la composition et un pour l'enregistrement. Le droit d'auteur sur la composition est versé à l'éditeur et à l'auteur de la chanson, tandis que le droit d'auteur sur l'enregistrement sonore est versé à la maison de disques ou au distributeur et à l'artiste qui a enregistré la chanson.

Un éditeur de musique ou une société d'édition s'assure que les auteurs-compositeurs reçoivent de l'argent lorsque leurs compositions sont utilisées à des fins commerciales. Vous devez rechercher activement un éditeur avec lequel vous souhaitez travailler - ils ne fonctionnent pas de la même manière que les sociétés de gestion collective du droit d’auteur. Considérez votre relation avec votre éditeur comme une collaboration. Il percevra les redevances des droits d'édition en votre nom et travaillera sur d'autres possibilités de générer des revenus à partir de votre musique : Synchronisation avec la télévision et le cinéma, placements publicitaires, etc.

Un EP est une sortie musicale qui se situe entre un single et un album. EP signifie "extended play". Les plateformes de streaming ont différentes classifications des EP. Spotify, par exemple, qualifie votre sortie d'EP si celle-ci dure moins de 30 minutes et comporte entre 4 et 6 titres.

Il existe deux codes-barres que vous devez connaître lorsque vous diffusez de la musique : le numéro d'article européen (EAN) et le code universel des produits (UPC). Vous pouvez facilement les distinguer car le code UPC est composé de 12 chiffres, tandis que le code EAN en contient 13. Le code UPC est utilisé uniquement aux États-Unis et au Canada, tandis que le code EAN est utilisé partout ailleurs dans le monde. Les deux codes sont utilisés pour identifier les produits de manière unique dans le monde entier.

La violation du droit d'auteur signifie que quelqu'un utilise le travail créatif d'une autre personne, ou une œuvre protégée par le droit d'auteur, sans son autorisation. Dans le monde de la musique, il peut s'agir d'utiliser les chansons d'un·e autre artiste protégées par le droit d'auteur, de télécharger de la musique illégalement ou de copier/remixer la musique de quelqu'un d'autre sans licence ou accord écrit.

Il s'agit d'un terme décrivant le cas où quelqu'un a acheté les droits d'une composition ou d'une chanson au titulaire du droit d'auteur. Disons que vous êtes un producteur de hip-hop et que vous vendez des beats en ligne. Si vous donnez à un·e artiste les droits exclusifs sur l'un de vos rythmes, l'artiste est désormais propriétaire de ce rythme. Vous n'aurez plus aucun droit sur les redevances perçues.

S'il vous est déjà arrivé d'acheter un CD ou un vinyle et de chercher les paroles, les contributeurs ou les notes de l'artiste, vous avez toutes les chances de les trouver dans le livret. Il fait partie de la version physique. Les sorties digitales comprennent souvent un équivalent numérique, généralement disponible en format PDF.

Un medley est une chanson qui utilise plusieurs chansons ou parties de chansons différentes et les joue toutes ensemble à la suite, l'une après l'autre. Un medley contient généralement trois morceaux ou plus.

Vous savez, ces hoodies, ces t-shirts, ces disques, ces sacs fourre-tout et ces posters que vous vendez après vos concerts... C'est votre merchandising. Les gens appellent aussi cela merch.

Les métadonnées sont fondamentales pour la musique numérique. Les métadonnées musicales sont les informations qui appartiennent au fichier d'une chanson : nom de l'artiste, contributeurs et contributrices, titre du morceau, date de sortie, genre, etc. Si l'une de ces informations est incorrecte ou manquante, cela peut poser des problèmes en matière de versement des royalties et de rémunération. Si vous voulez être crédité·e et payé·e pour votre travail, vous devez renseigner vos métadonnées correctement.

La monétisation de la musique est un autre moyen pour les musiciens de gagner de l'argent dans le paysage numérique. Traditionnellement, les artistes gagnaient de l'argent grâce aux ventes physiques et aux droits d'exécution et d'écriture de chansons. Dans l'industrie d'aujourd'hui, beaucoup de choses ont changé. Les artistes peuvent désormais gagner de l'argent grâce aux médias sociaux, aux films et à la télévision, aux publicités, aux vidéos, aux produits dérivés, etc. Tout cela constitue la monétisation.

Il s'agit des revenus générés par l'utilisation de votre musique sur YouTube. Peu importe qui upload une vidéo contenant votre musique, vous gagnerez de l'argent. Pour être sûr de recevoir l'argent que vous méritez, vous aurez besoin d'un identifiant de contenu YouTube (YouTube Content ID). Il s'agit d'un élément essentiel de la monétisation de votre musique sur YouTube. La monétisation de YouTube peut rapporter beaucoup d'argent aux artistes et aux groupes. iMusician peut vous aider à configurer des identifiants de contenu YouTube et à monétiser facilement votre musique sur YouTube. En savoir plus sur la monétisation YouTube.

Ce numéro à 9 chiffres identifie de manière unique un auteur, un compositeur ou un éditeur. Les numéros IPI sont parfois appelés numéros CAE (Compositeur, Auteur et Éditeur). La base de données CAE a été remplacée par la base de données IPI en 2001. Le système IPI est utilisé pour identifier les détenteurs de droits sur plusieurs supports : musique, littérature, art, etc. Il permet également d'identifier le destinataire correct des revenus pour l'exécution, la reproduction et la diffusion d’un contenu protégé par le droit d’auteur.

D'un point de vue juridique, une œuvre du domaine public est un élément de contenu pour lequel il n'existe aucun droit de propriété intellectuelle. Ce type d'œuvre peut être utilisé par le public sans aucune restriction. En termes de musique, cela signifie que vous pouvez utiliser ou recréer une chanson sans l'autorisation du propriétaire ou du créateur. Vous n'auriez pas non plus besoin de les dédommager. Les règles varient, mais les lois sur le droit d'auteur protègent généralement les compositions musicales pendant environ 50 à 70 ans après la mort de l'auteur·e.

Si vous écrivez les paroles pour accompagner une chanson, vous êtes un·e parolier·e. C'est simple. Il peut y en avoir plusieurs sur un même morceau.

La pochette est une représentation visuelle de votre musique qui doit accompagner chaque sortie. Traditionnellement, l'artwork était conçu pour attirer les fans lors de l'achat de disques, de cassettes et de CD. Aujourd'hui, il s'agit d'une petite image affichée sur les plateformes de streaming et les magasins numériques. Tout ce que vous devez savoir sur les pochettes d'album se trouve sur notre blog.

Vous les avez probablement vus un peu partout, mais qu'est-ce qu'un code QR et à quoi peut-il servir ? QR Code signifie code de réponse rapide. Si vous utilisez l'appareil photo de votre téléphone avec un code QR, vous pouvez être directement relié à l'URL d'un site Web, au téléchargement d'une application, à des pages de vérification de connexion, et bien plus encore.

Si vous êtes membre d'iMusician et que vous avez besoin de conseils ou d'aide pour l'un de nos services, notre équipe ArLaR sera là pour vous aider. Elle offre une assistance experte aux artistes et labels indépendants en six langues. Vous avez des questions ? Nous contacter.

Ce terme est lié à la description du communiqué de presse ci-dessus. Il s'agit de gérer la perception que le public a de vous. Les RP musique créent une stratégie de campagne promotionnelle pour créer un engouement auprès du public, des médias et des maisons de disques. La campagne peut promouvoir tout ce que vous voulez : nouvelle musique, tournées ou produits dérivés.

Un remix prend des éléments d'un morceau et les modifie. Cela peut signifier changer n'importe quoi, du tempo au genre en passant par l'instrumentation. Un remixeur (le producteur à l'origine du remix) peut ajouter, supprimer et modifier tout élément de la chanson. Les remixes officiels reçoivent le feu vert des détenteurs des droits d'auteur.

Une reprise est un remake d'un morceau existant. L'interprétation ou l'enregistrement recrée une chanson écrite par un autre artiste ou groupe. Si les paroles, la mélodie et l'arrangement de base de la chanson ne sont pas modifiés, il s'agit d'une reprise. Si l'un de ces éléments est édité, coupé ou modifié, le morceau sera classé comme un remix ou un edit.

Les royalties sont des paiements effectués aux propriétaires d’un contenu protégé par la propriété intellectuelle, comme la musique. Il s'agit souvent de paiements pour le droit d'utiliser des droits d'auteur, des brevets et des marques. Si quelqu'un diffuse votre musique en continu, vous percevez des royalties sur ces streams.

La SDRM est plus connue sous le nom de Société pour l'administration du droit de reproduction mécanique. Cette société perçoit des royalties pour la musique qui est diffusée par une maison de disques sur un support. Si votre musique est disponible en téléchargement ou physiquement sur CD, DVD ou LP, vous devrez traiter avec la SDRM.

Les singles sont le plus ancien format de diffusion de la musique enregistrée. Grâce à la popularité croissante du streaming et des playlists, les singles dominent à nouveau le paysage musical. Comme pour les EP, les règles qui constituent un single varient selon les plateformes. Si votre album ne dure pas plus de 30 minutes et ne comporte pas plus de trois pistes, chacune ne dépassant pas 10 minutes, Apple Music le considérera comme un single.

Donc, vous savez ces droits d'exécution que nous venons de mentionner, les Performing Rights Organizations collectent tous les revenus dus aux auteurs-compositeurs et aux éditeurs de musique lorsque leur chanson est diffusée publiquement. Vous pouvez les appeler SDE pour faire court.

Également connues sous le nom de sociétés de gestion des droits d'auteur, ces sociétés gardent la trace de tous les événements, lieux et instances où des œuvres protégées par le droit d'auteur sont utilisées. Ils veillent à ce que les détenteurs de droits d'auteur reçoivent une compensation correcte si leur travail est utilisé. Parmi les sociétés de gestion des droits d'auteur que vous pourriez reconnaître, citons la Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique (SACEM), la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SOCAN) et la Société Belge des Auteurs, Compositeurs et Editeurs (SABAM). Bien sûr, il en existe beaucoup d'autres.

Le streaming est le moyen le plus populaire d'écouter de la musique dans le monde moderne. En termes techniques, le streaming fonctionne en envoyant des informations numériques d'un serveur à un lecteur de musique. Dans ce contexte, l'information est une chanson. Le succès du streaming musical repose sur la possibilité de diffuser instantanément tout un monde de musique à partir d'un seul appareil.

La musique peut donner le ton à la télévision, aux films et aux jeux vidéo. Les superviseurs musicaux aident à établir ce lien émotionnel. Leur travail consiste à comprendre ce que l'on attend de la musique, à trouver la bonne bande-son, à négocier avec les artistes et les compositeurs pour obtenir une licence pour la musique et, enfin, à s'assurer que toutes les redevances sont distribuées équitablement.

La synchro ou synchronisation est un processus par lequel des chansons sont licenciées pour être utilisées avec des visuels. Par exemple - films, publicités, séries télévisées, bandes-annonces ou jeux vidéo. Les accords de synchronisation sont généralement conclus entre le client et l'éditeur de musique. Il est fort probable que des superviseurs musicaux ou votre maison de disques (si vous en avez une) soient également impliqués.

Si vous constatez que votre musique est utilisée en ligne sans votre autorisation, vous pouvez demander qu'elle soit retirée en émettant une demande de retrait des plateformes concernées. En vertu du Digital Millennium Copyright Act (DMCA), les titulaires de droits d'auteur peuvent exiger le retrait de tout contenu publié sans leur autorisation.

Au cas où vous vous poseriez la question, URI signifie Uniform Resource Indicator (indicateur de ressources uniformes). Si vous cliquez sur un lien contenant un URI Spotify, vous serez directement dirigé vers l'application Spotify sans avoir à passer par la page Web. C'est très pratique. C’est aussi cet URI qui peut vous être demandé pour demander vos accès à Spotify for Artists ou pour vous assurer que votre sortie atterrisse sur le bon profil.

Partager ce guide sur
Newsletter iMusician

Suivez l'actualité

Recevez les dernières nouvelles, conseils et astuces en matière de business de la musique. Tout ce dont vous avez besoin pour développer votre carrière musicale arrive directement dans votre boîte email.

Loading...