Skip to main content

Essayez les Artist Pages GRATUITEMENT dès maintenant ! 💅

Obtenir
iMusician logo
Tous les articles du blog

Comment remixer une chanson

  • Martina
  • 02 septembre 2022, vendredi
Partager ce guide sur
How to Remix iMusician logo

Le remixage est devenu plus facile et plus populaire avec les progrès technologiques de l'industrie de la musique. Les remixes sont devenus presque la norme dans la musique de danse contemporaine, mais vous pouvez également en écouter à la radio ou sur les services de streaming musical. Vous voulez remixer une chanson par vous-même et recherchez des conseils efficaces pour le faire ? Lisez cet article !

Qu’est ce qu’un remix?

En musique, un remix (ou aussi une réorchestration) est une chanson ou une piste qui a été modifiée ou déformée par rapport à sa version originale en ajoutant, supprimant ou en modifiant des parties. La version finale de la chanson remixée rappelle son original (elle utilise des parties de l'enregistrement original) mais elle a été modifiée au point où elle se présente comme un nouveau morceau de musique. En d'autres termes, le but d'un remix est de prendre le matériel musical de quelqu'un et de l'adopter, de le modifier et de le reconstituer afin de créer quelque chose de nouveau. Les chansons peuvent être remixées soit par le/la propriétaire, soit par l'artiste qui a enregistré la chanson, soit par un(e) autre artiste.

Le niveau et l'ampleur de l'altération de la chanson peuvent varier et s’étendre du simple changement des tons et des structures à la récréation ou à la réinvention complète de l'harmonie, du rythme et des paroles.

infographic imusician

Qu'est-ce qu'un remix ? D'après les termes d'iMusician

La différence entre un remix, une reprise de chanson, un mashup et un edit

Il est important de ne pas confondre un remix avec d'autres types de pistes, par exemple un edit, un mashup ou une reprise de chanson. Pour commencer par le dernier mentionné, une reprise de chanson fait également référence à une nouvelle version d'une chanson précédemment enregistrée, mais doit être réalisée par un.(e). musicien.(ne). autre que le compositeur/ la compositrice ou l'artiste d'origine. Plus important encore, contrairement à un remix, une reprise ne permet pas de modifications plus importantes de la chanson, en termes d'arrangement, de genre, des paroles ou leur ordre.

Cela signifie qu'une reprise peut être considérée comme une recréation d'un enregistrement original, tandis qu'un remix n'en utilise que certaines parties ou certains éléments. Une reprise doit donc partager une similitude avec la version originale en termes de structure, ce qui est une règle qu'un remix n'a pas besoin de suivre. Vous pouvez en apprendre plus sur les reprises dans notre guide sur ce qu'est une reprise et comment la publier en ligne.

Bien qu'il soit assez facile de faire la distinction entre un remix et une reprise, il peut être plus compliqué de comparer un remix avec un edit de chanson ou un mashup. Ce dernier fait référence à une chanson ou à une composition créée en mélangeant deux (ou plusieurs) chansons existantes en une seule chanson en mélangeant des parties ou des éléments des deux (ou de la totalité). Souvent, un mashup est créé par un producteur/ une productrice de disques ou un DJ en prenant une piste vocale d'une chanson et en la superposant sur la piste instrumentale de l'autre chanson.

Le dernier terme, un édit, est utilisé pour décrire une modification d'un master stéréo final, faite pour la longueur, l'obscénité (généralement des jurons), le sujet, la forme ou l'instrumentation. Une chanson est généralement éditée, le plus souvent coupée en longueur, dans le but d'être plus adaptée à des fins de marketing ou de diffusion, telles que la publicité ou la diffusion.

remix cover mashup edit difference french iMusician

différence entre un remix, une reprise de chanson, un mashup et un edit de chanson

Pourquoi voudriez-vous remixer une chanson ?

Il peut y avoir de nombreuses raisons pour lesquelles un musicien décide de faire un remix d'une chanson. D'une manière générale, créer et publier un remix est considéré comme l'un des meilleurs moyens pour les DJ et les producteurs/ productrices de musique d'augmenter leur portée et leur visibilité grâce à la popularité d'un tube déjà existant.

De plus, en tant que processus créatif, le remixage peut être destiné à des fins artistiques ou, dans le but de développer une base de fans, il peut permettre aux musiciens d'utiliser et de présenter une partie du matériel de leur chanson dans différents contextes et ainsi cibler différents publics. Certain.(e).s musicien.(ne).s peuvent également se tourner vers le remixage pour améliorer l'état général de leur musique - soit pour améliorer la chanson dans son ensemble, soit pour améliorer son premier mix ou sa démo, généralement dans le but d'établir un produit professionnel, ou pour renforcer la fidélité d'un ancien morceau dont le master n'est plus disponible (perdu ou endommagé).

Le plus souvent, cependant, une chanson peut être remixée pour s'adapter à un style et à un genre de musique particulier. Surtout dans le cas de la musique électronique, de nombreuses chansons sont modifiées, adaptées et révisées afin qu'elles puissent s'adapter à la culture et à l'environnement des boîtes de nuit ou de divers festivals de musique électronique et de danse. Avec la magie du remix, presque n'importe quelle chanson peut devenir une chanson pour danser !

De plus, le remixage peut permettre aux musicien.(ne).s de créer une connexion spéciale avec d'autres artistes (en particulier leurs préférés). Avoir la chance de travailler avec les stems de producteurs/ productrices expérimenté(e)s et ayant du succès peut non seulement améliorer vos compétences en matière de mixage et de production, mais peut également vous offrir des opportunités uniques. Il peut s'agir de faire partie du projet de quelqu'un d'autre ou de gagner un concours de remix, ce qui peut ouvrir de nombreuses autres portes, en particulier aux labels indépendants ou aux plus grand.(e).s artistes de votre domaine.

Les dix meilleures astuces pour remixer une chanson

Maintenant que vous savez mieux ce que sont les remix, nous pouvons examiner de plus près nos 10 meilleurs conseils qui peuvent vous aider à remixer une chanson par vous-même.

1. Choisissez la bonne chanson pour vous

Le processus commence en trouvant une piste à remixer et il est donc important de choisir la bonne. L'élément le plus important concernant la chanson est le point auquel elle vous rend enthousiaste. Si vous entendez une chanson et que vous pensez aux manières par lesquelles vous voulez la changer, alors ce n'est pas la bonne chanson pour vous. Le titre que vous choisirez devrait déjà vous passionner dans sa version originale. De plus, recherchez une chanson qui a des accroches mémorables, principalement des voix, des lignes de basse ou des pistes de synthé entrainantes.

La popularité générale mondiale de la chanson peut également jouer un rôle. Si votre objectif est de remixer une chanson, de la sortir et de la distribuer, une «piste classique» n'est peut-être pas la chanson à privilégier car elle a peut-être déjà été remixée plusieurs fois auparavant. Votre remix peut plus ou moins se perdre parmi les autres versions de la chanson et peut s'avérer être moins rentable que vous ne le pensiez. D'un autre côté, les morceaux classiques sont un excellent choix si vous souhaitez, en tant que DJ, attirer plus d'attention et de visibilité en boite.

Il est également important de prendre en compte le succès de l'artiste qui a enregistré la chanson en termes de licence d’exploitation. Vous pouvez certainement demander à n'importe qui la permission d'utiliser sa chanson et le pire qu'il/elle puisse dire est non. Choisir une chanson d'un.(e). artiste plutôt petit.(e). et indépendant.(e). ou juste au-dessus de votre niveau d'exposition peut augmenter vos chances d'obtenir votre licence.


Remarque : Plusieurs sites Web offrent de nombreuses possibilités de remix, y compris des concours de remix officiels. Ceux-ci incluent: SKIO Music, Meta Pop, Kreasound, ou bien Spinnin’ Records Contests.

2. Obtenez vos stems (matériel de base)

Nous avons déjà mentionné les stems dans notre guide auparavant et c'est parce qu'ils sont l'atout essentiel dont vous avez besoin pour votre remixage. Les stems font référence à une collection groupée de pistes audio individuelles mélangées (telles que la batterie, la basse, le piano, la guitare, les voix, etc.) à partir du fichier de projet d'origine. Le moyen le plus simple et légalement autorisé d'obtenir vos stems est de contacter l'artiste qui enregistre ou son/ sa manager/le label et de les demander. Cela va naturellement de pair avec l'achat d'une licence d'exploitation pour utiliser commercialement la piste (nous en reparlerons un peu plus tard).

Si vous êtes sur le point de participer à un concours de remixage, les stems officiels seront fournis dans le cadre du concours. Parfois, les stems peuvent également fuir sur Internet et vous pouvez les trouver en effectuant une recherche. Cependant, nous recommandons plutôt de les obtenir officiellement auprès de l'artiste.

3. Choisissez un logiciel d’édition (DAW) qui vous convient

Une fois que vous avez choisi la chanson et reçu les stems demandés, il est temps de choisir le bon logiciel d'édition musicale, également appelé station de travail audio numérique (DAW). Les DAW désignent des appareils électroniques ou des logiciels d'application qui permettent aux artistes d'enregistrer, d'éditer et de produire leurs fichiers audio et ainsi de créer et de peaufiner une chanson complète du début à la fin.

Comme il existe une grande variété de DAW parmi lesquelles choisir (tous avec un grand nombre de fonctions et d'effets), il peut être assez difficile de choisir celui qui vous convient le mieux. Il peut donc être judicieux d'en essayer quelques-unes ! Par exemple, Ableton Live, créé en 2001, est considéré comme l'un des meilleurs DAW ainsi qu’instrument de performance pour les spectacles de DJ en direct, mais il est plutôt coûteux et peut-être plus adapté aux musicien.(ne).s et producteurs/ productrices expérimenté.(e).s.

En revanche, BandLab, Audacity et GarageBand sont des stations de travail audio numériques entièrement gratuites, parfaites pour ceux qui débutent dans leur parcours de remixage. De plus, Bandlab et GarageBand sont disponibles en tant qu'applications de bureau et mobiles, à la différence que GarageBand n'est accessible que sur les appareils IOS.

Vous pouvez en savoir plus sur les DAW dans notre article sur les meilleurs outils de composition de chansons en 2022.

4. Déterminez la clé et le bon BPM

Après avoir obtenu les stems, vous devrez creuser et chercher la clé et le BPM de la piste de votre choix. Si vous travaillez sur un remix pour un concours, cela peut être plus facile car ces informations vous seront fournies par les organisateurs/organisatrices du concours de remix. S'il s'agit d'un projet solo de votre part, cela peut prendre un certain temps pour le trouver par vous-même.

Bien que ce ne soit pas nécessairement indispensable, connaître la clé de la piste peut accélérer votre processus de remixage. Cela vous aidera à trouver les samples et les progressions d'accords et à créer des mélodies qui iront avec l’accroche de la chanson. Cela vous évitera, par conséquent, de ruiner votre micro en utilisant des sons et des échantillons qui sonnent faux.

Des sites comme TuneBat, AudioKeychain, SongData, SongBMP, ou la plateforme digitale Beatport (ciblant uniquement les pistes des sous-genres de musique électronique) sont d'excellents endroits pour trouver des informations précieuses concernant les clés et le BPM.

Beatport Key BPM iMusician

Capture d'écran de clé et BPM fournies par Beatport

5. Créez un plan de travail et organisez votre remix

Avoir une idée claire de la direction de votre remix est essentiel afin de pouvoir réellement terminer le mix (même si vous êtes bloqué en cours de route). Pour ce faire, il est important de créer au préalable un plan de travail général. Essayez de réfléchir à quelques étapes clés à suivre avant de commencer votre remix, telles que : couper la voix principale dans le crochet; retirer les stems de guitare (ou ajouter un instrument différent) ; etc. Le plan mettra en évidence vos intentions générales et votre objectif et vous pourrez vous y référer ultérieurement au cas où vous auriez des difficultés avec le développement futur de la chanson. Certains DAW, comme Ableton, vous permettront d'ajouter vos idées directement au projet.

Il peut également être utile «d’esquisser » un arrangement de la piste dès que vous obtenez vos stems. L'arrangement fonctionnera comme une sorte de structure et de base. Tout au long du processus, vous pouvez comparer l'arrangement à votre remix en développement et voir si vous vous dirigez réellement vers l'endroit où vous aviez initialement prévu avec la piste. Naturellement, vous pouvez toujours modifier votre arrangement au cas où la créativité surgirait et que vous auriez de nouvelles idées, mais il est toujours bon d'avoir une base solide au début.

6. Choisissez judicieusement votre matériel

Une fois que vous avez écrit vos idées et esquissé votre arrangement, l'étape suivante consiste à jeter un coup d'œil à vos stems et à décider quel matériau vous utiliserez et ce que vous laisserez de côté. Vous allez vouloir et devoir absolument conserver certaines parties et certains éléments de la chanson originale. Des parties distinctives, des crochets instrumentaux puissants ou des paroles importantes et reconnaissables peuvent être des choix faciles d'éléments à conserver.

Cependant, choisir quoi couper de vos stems est tout aussi important. Vous pouvez mettre en évidence les parties les plus importantes du mix en supprimant des éléments particuliers qui peuvent être trop gênants. Ou, vous pouvez, au contraire, vous débarrasser d'une partie plus importante qui peut permettre à votre remix d'évoluer dans une toute autre direction. Laissez jouer votre créativité et choisissez vos matériaux avec soin !

7. Donnez au remix votre propre son

Une façon de faire en sorte que votre remix se démarque des autres est de lui donner votre propre son, c'est-à-dire d'utiliser vos sons, mélodies et éléments signature. C’est donc toujours une bonne idée de créer votre propre pack ou fichier d'échantillons et de sons où vous pourrez sauvegarder tous les sons que vous avez particulièrement aimés et que vous avez utilisés dans vos compositions précédentes. Tous les morceaux uniques avec lesquels vous travaillez régulièrement ou que vous avez utilisés plusieurs fois, comme un son de caisse claire facile à saisir ou une ligne de basse et des effets de transition emblématiques, peuvent devenir caractéristiques de votre musique.

Une autre façon de faire briller votre talent artistique est de montrer vos compétences, particulièrement en jouant divers instruments de musique. N'hésitez pas à enregistrer un solo de piano ou de guitare sympa que vous pourrez ensuite intégrer à votre remix. Pensez simplement aux grandes qualités que vous avez en tant que musicien.(ne). et essayez de les refléter dans le morceau.

8. N'ayez pas peur de le laisser similaire à l'original

Bien que la création de votre propre son soit crucial pour votre création artistique (entière), c'est un objectif à long terme, qui peut prendre du temps et ne doit pas être forcé. Par conséquent, surtout en ce qui concerne les remixes, vous ne devriez pas avoir peur de ressembler trop à la version originale.

De manière générale, il n'y a pas de formule pour remixer une chanson. Ainsi, même si vous n'êtes qu'au début de votre chemin de remixage et que vous ne changez pas beaucoup l'arrangement de la chanson (par exemple, vous gardez la même mélodie et la même tonalité, mais changez le motif de batterie du drop et ajoutez des lignes de basses différentes), le remix est toujours légitime. De plus, même de petits changements peuvent transformer le mix en une mélodie énergique sur laquelle il sera agréable de danser en boite.

Ci-dessous, vous pouvez écouter une version intéressante d'une chanson populaire - elle conserve la même tonalité et la même mélodie mais change le rythme et le drop.

Please accept marketing cookies to view this content.

9. Soyez créatif et n'hésitez pas à expérimenter

Pour en revenir à nos deux points précédents, même si vous avez vos sons signatures ou, au contraire, n'êtes que débutant.(e)., développant vos compétences, il y a toujours de la place pour faire preuve de créativité et d'expérimentation.

Une façon de trouver de l’inspiration est de faire des recherches sur les remix qui ont déjà été réalisés par certains de vos DJ et producteurs/ productrices préféré.(e).s. Vous pouvez étudier les éléments et les sons présents dans leurs pistes et essayer de faire des choses similaires par vous-même. Cela peut non seulement vous aider à développer vos compétences, mais peut également vous apporter d'autres idées qui vous sortiront de votre zone de confort. Quelques choses que vous pouvez essayer incluent : donner une touche unique à votre mix ; couper le chant principal ; inverser les sons pour ajouter de la complexité ; créer différents sons de percussion ; ou utiliser une autre chanson du même artiste.

Ci-dessous, vous pouvez écouter deux versions d'une autre chanson populaire de Calvin Harris avec Ellie Goulding en featuring. L'une des deux est l'originale et l'autre en est une version remixée.

Please accept marketing cookies to view this content.

Remarque : Si vous souhaitez utiliser une chanson d'un.(e). autre artiste, c'est-à-dire en utiliser un extrait, sachez que vous devez demander une autorisation supplémentaire. Cette autorisation vous sera accordée sous la forme d'une licence mécanique, qui sera fournie par le/la titulaire du droit d'auteur de la composition ou de l'œuvre musicale.

10. Assurez-vous que votre remix est bien mixé et masterisé

Créer un remix extraordinaire est naturellement la clé. Cependant, pour atteindre une certaine qualité et permettre à votre morceau de se démarquer des autres, vous devez mixer et masteriser votre remix. Cela s'applique surtout si le remix ne sera envoyé à aucun label et que vous le sortirez vous-même. Néanmoins, même si le remix part chez un label et y sera donc masterisé avec d'autres remix afin d'avoir un son similaire, il faut quand même leur fournir un mix propre et soigné.

Si vous n'êtes pas sûr de vos compétences en matière de mixage et de mastering, vous avez le choix d'envoyer votre mix à un professionnel. Cela peut être coûteux, mais peut aider à élever votre remix à un autre niveau, ce qui, par conséquent, peut donner à votre morceau plus de visibilité, de portée et de streams et ainsi générer plus de revenus.

Un conseil : Pour masteriser facilement votre morceau, vous pouvez vous tourner vers l’outil Mastering instantané d'iMusician, qui est une option de mastering en ligne de qualité pour les musiciens amateurs et indépendants et les maisons de disques. L'outil de mastering instantané piloté par l'IA utilise l'apprentissage automatique pour imiter les mêmes processus et sons utilisés par les ingénieurs de mastering de studio !

Aspects juridiques du remixage d'une chanson

Ce qui est compliqué avec les remix, c'est qu'ils sont basés sur la propriété intellectuelle d’autrui. Cela signifie qu'ils sont un dérivé de l'œuvre originale - ou, lpus simplement, une version modifiée ou éditée de l'enregistrement original de la chanson. Les remix sont donc soumis au droit d'auteur, même si vous n'utilisez qu'une fraction de seconde du morceau de quelqu'un d'autre. Par conséquent, si vous souhaitez faire un usage commercial de votre remix, c'est-à-dire le partager publiquement et en tirer de l'argent, le publier en tant que morceau de musique et/ou le jouer dans des lieux publics, vous êtes obligé de demander une autorisation de droit d'auteur des détenteurs des droits d'auteur (aussi dit «faire valider la piste»).


Toute piste que vous êtes sur le point de remixer comprend traditionnellement (au moins) deux droits d'auteur : le droit d'auteur sur l'enregistrement principal et les droits d'auteur de la chanson (ou le droit d'auteur sur la composition de l'œuvre musicale). L’enregistrement principal fait référence à l'enregistrement sonore original d'une chanson et le propriétaire des droits d’auteur est celui qui finance l'enregistrement, qui est soit un.(e). artiste indépendant.(e)., soit une maison de disques. La composition d'une œuvre musicale, quant à elle, fait référence à la composition de la chanson, c'est-à-dire à l'arrangement des notes individuelles, des mélodies, des accords et des paroles dans leur ordre spécifique. Les droits d'auteur des chansons sont généralement détenus par les auteurs-compositeurs, les compositeurs/compositrices et les paroliers/parolières (ou l'artiste qui enregistre s'ils/elles écrivent et/ou composent leurs chansons par eux-mêmes/ elles-mêmes), ou par l'éditeur/la société d'édition (ou du moins gérés par eux).

De quelle autorisation ai-je besoin pour publier et distribuer mon remix ?

Afin de pouvoir publier et monétiser votre remix (pour une distribution mondiale), vous devez recevoir l'autorisation des titulaires des droits d'auteur de la chanson particulière sous la forme d'une licence d'utilisation principale. Une telle licence donnera au titulaire le droit d'utiliser un enregistrement sonore protégé par le droit d'auteur dans un nouveau projet.

Comme nous l'avons mentionné précédemment, un remix est dérivé de l'enregistrement sonore original, «master», en utilisant certains éléments mais en modifiant sa mélodie, son arrangement ou même ses paroles. Par conséquent, contrairement au cas des samples ou des reprises (dans certaines circonstances), vous n'avez pas besoin d'obtenir en plus une licence mécanique, qui fait référence à l'accord entre l'utilisateur de la musique et le propriétaire du droit d'auteur de la chanson.

Remarque : Si le remix est réalisé par l'auteur de l'œuvre originale, il/ elle est fondamentalement libre de le faire. Cependant, il est important de noter qu'ils/elles peuvent toujours avoir besoin de l'autorisation de leurs co-auteurs, si l'œuvre originale a été écrite par plusieurs personnes et, si l'œuvre originale a été publiée par un label, il/elle a besoin de leur autorisation pour utiliser l'enregistrement sonore.

Comment acheter une licence d'utilisation

Comme indiqué précédemment, une licence principale est obtenue auprès de la personne qui détient le droit d'auteur sur l'enregistrement principal. La première étape dans l'acquisition de la licence serait donc d'identifier le propriétaire du master respectif ; la seconde serait de les contacter. Si la chanson originale provient d'un.(e). artiste assez important.(e). signé.(e). avec une grande maison de disques, le droit d'auteur principal sera probablement détenu par la maison de disques. Cependant, dans certains cas, plusieurs parties peuvent partager la propriété de l'enregistrement sonore original, y compris l'artiste qui enregistre. Dans un tel cas, il est important de se rappeler que tous les titulaires du droit d'auteur principal doivent approuver la licence d'utilisation principale. Si la chanson est d'un.(e). artiste indépendant.(e)., il/ elle sera le/la propriétaire du droit d'auteur principal.

Le moyen le plus simple de découvrir qui est le/la propriétaire de l'enregistrement sonore est probablement de vérifier les notes de la pochette de l'enregistrement, indiquant dans la plupart des cas la maison de disques correspondante. La plupart des maisons de disques ont les coordonnées du service des licences répertoriées sur leur site Web. Si vous ne parvenez pas à trouver le propriétaire via les notes de la pochette ou les crédits, vous pouvez vous tourner vers de nombreuses sources et bases de données disponibles pour la recherche publique. Par exemple, l' ASCAP est une importante organisation de droits d'exécution (PRO) aux États-Unis, qui possède une grande base de données - ASCAP Repertory - avec des informations importantes sur les droits de composition que vous pouvez trouver. Souvent, ils incluent également les coordonnées des titulaires des droits d'auteur.

ASCAP Repertory Search Heroes David Bowie iMusician

capture d'écran de la recherche dans le répertoire ASCAP

ASCAP Repertory Search Heroes David Bowie iMusician

La recherche des auteurs et éditeurs de la chanson «Heroes» de David Bowie

Pareillement à l’ASCAP, PRS for Music est également un PRO mais opérant au Royaume-Uni et fournissant ainsi une base de données pour rechercher les titulaires des droits d'auteur des chansons enregistrées au Royaume-Uni. Vous pouvez en savoir plus sur les autres PRO et sur ce qu'ils font dans notre guide sur les licences musicales.

Une autre source d'informations concernant les principaux titulaires de droits d'auteur est le réseau ISWC qui fournit des données pertinentes sur les œuvres musicales en fonction de leur Code international normalisé des œuvres musicales (ISWC). En un mot, l'ISWC est un numéro approuvé au niveau international qui fonctionne comme un identifiant unique pour les œuvres musicales (similaire à l'ISBN pour les livres).

ISWC Network Search

Capture d'écran de la recherche dans le réseau ISWC

De plus, vous pouvez effectuer une recherche dans le United States Copyright Office Catalog, une base de données répertoriant tous les droits d'auteur enregistrés auprès du US Copyright Office depuis 1978. Ici, vous pouvez trouver qui a enregistré le droit d'auteur et est donc le/la requérant.(e). du droit d'auteur.

US Copyright Office Public Catalog iMusician

Capture d'écran de la recherche du US Copyright Office

US Copyright Office David Bowie All The Young Dudes

Capture d'écran de l'exemple de recherche du US Copyright Office

Enfin, AllMusic, principalement un site de critiques de musique, comprend également une section de crédit pour chaque sortie précisant qui est l'éditeur ainsi que le label. Cependant, nous vous recommandons d'explorer les bases de données des PRO et du Bureau du droit d'auteur, car toutes les informations fournies par AllMusic ne sont pas nécessairement correctes et/ou exactes.

Remarque importante : Il est essentiel de se rappeler que ne pas pouvoir trouver les informations de copyright, y compris qui sont les propriétaires principaux, ne signifie pas qu'une licence d'utilisation principale n'est plus nécessaire pour que vous puissiez publier votre remix. Dans un tel cas, vous pouvez utiliser les services d'entreprises qui peuvent être engagées pour rechercher les informations nécessaires ou, ce qui peut être moins coûteux, choisir une chanson différente à remixer. La publication et la distribution commerciale d'une chanson pour laquelle vous n'avez pas l'autorisation sera, si elle est détectée, considérée comme une violation du droit d'auteur et vous pouvez même être poursuivie en justice. De manière générale, obtenir la permission d'un.(e). artiste plus petit.(e). et indépendant.(e). peut être assez facile, surtout par rapport aux grands labels qui peuvent être plus protecteurs de leurs œuvres.

Le coût de la licence d'utilisation principale

Pour acheter une licence d'utilisation principale, vous pouvez d'abord être invité à payer des frais fixes et uniques, allant de dizaines à des centaines, voire des milliers d’euros. Le prix peut dépendre de la popularité et du succès de la chanson originale et de l'artiste, ainsi que de la négociation entre le/la licencié.(e). et les maîtres propriétaires. Le taux de la redevance est alors indiqué dans le contrat de licence.

Le contrat décrit généralement plus en détail les termes et conditions de l'indemnisation, du crédit, des déclarations et des garanties. La clé est le taux de royalties qui sera généré à partir du remix et qui sera partagé entre le/la titulaire du droit d'auteur et les remix (c'est-à-dire vous). Tout comme le forfait, les redevances doivent également être négociées entre les deux parties et énoncées dans la licence d'utilisation.

Les avantages d'obtenir une autorisation

Comme nous l'avons mentionné précédemment, demander l'autorisation de publier et de distribuer votre remix est une nécessité absolue et ne pas le faire sera considéré comme une violation du droit d'auteur (et la piste peut être retirée de l'endroit où vous l'avez publié). Dans un tel cas, votre remix serait considéré comme un enregistrement pirate, ce qui signifie qu'il n'a pas été publié légalement. Lorsqu'il s'agit de vendre de la musique, la contrebande est illégale. D'autre part, en achetant une licence, vous rendrez votre remix vendable, ce qui signifie que vous pourrez le publier, le faire connaître, le partager via vos comptes et, surtout, le monétiser ; le tout de manière légale.

Contacter les titulaires principaux des droits d'auteur et recevoir leur autorisation peut également signifier que vous recevrez les stems de la chanson originale. Les stems font référence à une collection groupée de pistes audio individuelles mélangées (telles que la batterie, la basse, le piano, la guitare, la voix, etc.) à partir du fichier de projet d'origine. Comme nous l'avons déjà dit, les stems sont une partie cruciale de votre processus de remixage et les faire fournir directement par l'artiste original.(e). peut certainement simplifier l'expérience.

Jouer un remix en direct dans un lieu public

Bien que vous puissiez recevoir l'autorisation des titulaires de droits d'auteur respectifs pour publier votre remix, cela ne vous permet pas de jouer le remix en direct dans des lieux publics. Pour ce faire, une autre autorisation, une licence d'exécution publique, doit être obtenue. Heureusement, la responsabilité d'obtenir l'autorisation ainsi que de payer les redevances de performance incombe généralement au lieu, par exemple: la boite, le bar ou l’événement propriétaire ou exploitant.

Cependant, nous vous recommandons vivement de vérifier l'état des droits d'exécution avec les personnes responsables avant votre représentation. Jouer le remix pour de l'argent sans avoir l'autorisation officielle de le faire est une fois de plus illégal et vous expose au risque d'être poursuivi pour contrefaçon (ce qui peut être très, très coûteux).

Conclusion

Les remix, qui ont commencé à être très demandés dans les années 1980, sont devenus un élément essentiel de l'industrie de la musique électronique en raison des progrès et des développements technologiques. Par conséquent, dans ce guide, nous avons répertorié les 10 meilleurs conseils qui peuvent vous aider à créer vos propres remixs et à améliorer vos compétences générales.

Si vous décidez que vous êtes plus motivé pour reprendre la chanson de quelqu'un d'autre, consultez notre guide sur la façon de faire une reprise de chanson. De plus, pour ceux ou celles qui sont généralement intéressé(e)s par la musique électronique, nous avons des articles intéressants pour vous dans notre guide sur l'évolution de la musique électronique et de ses genres ou un article sur les meilleurs festivals mondiaux de musique électronique pour artistes indépendants.

Partager ce guide sur
Newsletter iMusician

Tout ce dont vous avez besoin. Tout en un seul endroit.

Obtenez des conseils sur la façon de réussir en tant qu'artiste, recevez des remises sur la distribution de musique et recevez les dernières nouvelles d'iMusician directement dans votre boîte de réception ! Tout ce dont vous avez besoin pour développer votre carrière musicale.

Loading...